Bien pratiques les flux RSS

Si internet est votre principale source d’information, vous avez peut-être du mal à suivre avec tous les sites que vous apprécié, pire, pas le temps de tous les consulter un à un pour voir si du contenu nouveau a été publié… L’idéal serait un outil qui aille visiter ces sites à votre place et qui vous donne directement les nouveautés. Et bien ça existe, ça s’appelle les flux RSS.

Flux RSS

C’est quoi ?

RSS est un sigle qui vient de l’anglais Really Simple Syndication. Il s’agit de fichiers (au format XML) qui sont souvent utilisés par les sites d’actualité et les blogs pour présenter les titres des dernières informations consultables. En gros, dès qu’un site internet met du contenu en ligne, ce fichier est généré automatiquement. Lorsqu’un site propose un flux RSS, ceci est visible par un logo ou une icône bien connue (ci-dessous), mais qui passe souvent inaperçue…

Flux RSS

Comment accéder à ces flux ?

Les aggrégateurs de flux sont des logiciels qui permettent d’aller chercher automatiquement (à intervalles réguliers) les flux RSS et qui vous les présentent de manière simple (bien souvent avec le titre et un extrait du nouveau article publié), en mettant en évidence les informations que vous n’avez pas encore lues.

Il faut déjà savoir si un site propose la fonctionnalité de flux RSS et cela se passe dans votre navigateur internet, où vous devez chercher le fameux petit symbole. Je vous conseille d’installer une extension à votre navigateur internet préféré pour cela.

Sous Firefox installez l’extension Want My Rss. Dès lors, lorsque vous irez visiter un site vous verrez (ou pas) à droite dans la barre le symbole RSS Lorsque vous cliquez dessus, vous voyez apparaître “Le nom du site – Flux“. (référez-vous à l’image ci-dessous).

Avez Brave installez l’extension Get RSS Feed URL. Pour savoir si un site propose un flux, il vous suffit de cliquer sur le symbole RSS et vous verrez apparaître “Le nom du site – Flux“. (référez-vous à l’image ci-dessous).

Flux RSS sous Firefox
Brave flux RSS
Flux RSS sous Brave

Avec Firefox lorsque vous cliquez sur “Le nom du site – Flux” vous tombez sur une page avec sous le titre du site affiché, une adresse web (URL).

Sous Brave lorsque vous cliquez sur “Le nom du site – Flux” vous tombez sur une page avec du code incompréhensible (ou pas).

Dans notre cas (le site du siksik), cette adresse est https://siksik.org/feed/ et c’est cette dernière qu’il va falloir indiqué à votre aggrégateurs de flux.

Quel aggrégateur choisir ?

Bon ça c’est le même type de question que “combien il y a-t-il de terriers de souslik dans la toundra ?“. Vous voyez ce que je veux dire ! Donc je vais me restreindre et vous soumettre quelques idées.

Le logiciel

Sous Mac OSX je vous recommande le logiciel libre et open source Vienna. Une fois installé, il vous suffit en haut à gauche de la fenêtre de cliquer sur nouvel abonnement et d’ajouter la fameuse adresse relevée dans la paragraphe précédent. Vous pouvez ajouter autant de flux RSS que vous voulez et même les classer dans des dossiers. Notons la fonction d’exportation des flux, pratique si vous changer d’ordinateur.

Lorsque le logiciel est ouvert, une notification vous informera d’un nouveau flux RSS et donc d’un nouveau contenu sur un site.

Interface de Vienna

Avec Windows, vous pouvez utiliser RSS Owl, là encore libre et open source. Le fonctionnement est le même que Vienna. Egalement RSS Bandit

Interface de RSS Owl

Extensions de navigateur

Vous pouvez également opter pour une extension dans votre navigateur internet préféré pour gérer vos flux RSS. Feedbro sous Firefox et Brave semble être un excellent choix.

☞ Il existe également des services en ligne payants ou non, mais là je laisse les lecteurs faire part de leurs suggestions en commentaires…

Respect de la vie privée

Les flux RSS sont aussi intéressant du fait que vous n’avez aucune donnée personnelle à fournir pour suivre un site. J’entends par là, même pas une adresse e-mail. Il n’y pas besoin de s’inscrire à quoi que se soit, idéal pour préserver vos informations. C’est également le cas si vous souhaitez vous abonner à une chaîne YouTube par exemple…

Vous aimeriez peut-être aussi lire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *