COVID-19 : (toujours) pris pour des cons !

Après le premier article « Covid-19 : pris pour des cons », je ne résiste pas à prendre la plume pour faire une seconde galerie série. Mais ils ouvrent quand les yeux les humains ?

Covid-19 : (toujours) pris pour des cons !

Le gel hydro-alcoolique…

Je me suis lancé dans quelques recherches à son sujet, mais j’ai décidé de plutôt partager cette photo avec vous…

Le bal des masqués

Certes, j’ai déjà évoqué le sujet des masques dans cet article, mais bon entre temps, on a tenté de faire croire que d’en porter deux pourrait être plus efficace, avec toutefois un petit bémol sur « un problème de respirabilité ». Si « la combinaison de deux masques superposés l’un sur l’autre permet d’obtenir une meilleure protection », faut-il comprendre qu’un seul n’est pas efficace ?

L’autre jour, Dédé du village de bipèdes d’à coté, m’a dit avoir compté 28 masques en bord de route sur une portion de 2,2 kilomètres de départementale qu’il empruntait en explorant un nouvel itinéraire à vélo ! Je crois avoir enfin compris pourquoi ces humains mettent un masque, même s’ils se trouvent seuls au bord d’une rivière : c’est pour se protéger du potentiel virus postillonné dans le masque qu’un autre individu a jeté dans le ravin à 75 mètres de là. C’est pour ça ! Ou alors pour prévenir les allergies que peut déclencher le pollen en ce retour du printemps ? Ou encore peut-être pour se protéger de la pollution atmosphérique qui tuerait pas moins de 67 000 personnes par an. Pourtant, il ne me semble pas avoir vu beaucoup de bipèdes masqués dès lors que les indices de pollution de l’air sont au rouge, étrange…

L’autre truc qui me chiffonne un peu, c’est d’entendre dire que le masque protège efficacement. Si les chirurgiens les utilisent vous pensez bien… Je passe sur le milieu stérile et aéré dans lequel ils opèrent, sur le fait qu’ils ne touchent jamais leur masque, etc. Sauf que les chirurgiens ne balancent pas leurs masques dans la nature ! Le procédé veut qu’ils aillent dans une poubelle spéciale qui sera détruite selon un procédé précis, de quoi ne pas laisser un virus en vie ! C’est génial non cette idée de faire don de son masque à la nature en lui rendant le possible Sars-CoV-2 qu’on portait ? Et dire que 3 millions de masques sont jetés toutes les 3 minutes dans la nature sur cette belle planète…

Une question me taraude toujours l’esprit : les humains seules dans leur voiture qui ont un masque, ils pensent à quoi ? Savent-ils encore réfléchir ? La peur de transmettre le virus au journaliste de France Info qui véhicule la peur à longueur de journée aux auditeurs ? Il faut dire que leur Ministre de la Santé, leur a dit que « porter un masque à l’extérieur est indispensable partout où il est décidé qu’il l’est. », donc bon…

J’aurai pu aussi vous parler des enfants à qui on a collé ce truc sur le visage et qui demandent « Quand cela va s’arrêter ? ». Les résultats de cette étude allemande invitent à une sérieuse remise en question des choix sanitaires à l’école !

Les lits de réanimation

Faire croire… Bourrer le crâne aux gens… Il paraît que les services de réanimation sont saturés et à bout. Sauf que cela n’a rien de nouveau, ça fait deux décennies. Et quand on voit les informations données par le ministre de la Santé… Ça tient en un twitt…

Le QR code en guise de prochain laissé-passer

Les humaines l’ont compris (j’espère), un passeport vert ou passeport sanitaire pointe le bout de son nez. En gros, comme les complotistes personnes qui pensent et cherchent la vérité l’annoncent depuis un bon moment, ce passeport ou certificat (peu importe son nom car on parle bien ici de la même chose) ouvrira des droits (ou pas) et tout cela tiendra dans un QR code. Bien sûr, il est dit pour l’instant qu’il ne sera pas obligatoire pour les hommes et les femmes de la planète Terre… Et sinon, ça ne vous rappelle rien ? Il y a environ 80 ans… Décidément, les humains et leur histoire, ils oublient vite !

1940-2021 : l'histoire se répète

Le vaccin, le vaccin !

Alors vous avez choisit lequel entre le « Tueur d’étoiles » (puisque c’est la traduction latine de AstraZeneca), et le « Hacker du logiciel de la vie » (Moderna) ?
Le Premier Ministre Jean Castex déclarait le 14 mars 2021 qu’il « fallait avoir confiance dans le vaccin d’AstraZeneca » avant de faire volte-face le lendemain en disant « il serait judicieux que je me fasse vacciner dès que toutes les garanties seront apportées. » Mince je croyais que pour mettre ce vaccin sur le marché, les Français avaient déjà reçues les garanties de son efficacité et ce, sans risque…

Et puis, il va « falloir vacciner les enfants sinon ils vont tuer leurs grands-parents », déclarait Gilbert Deray sur LCI le 25 mars dernier. Il me semble qu’il y a un an, il était dit que les enfants n’étaient pas à risque, c’est bien pour ça qu’après le premier confinement se sont les écoles qui ont réouverts en premier en France non ? Vacciner les enfants, mais pourquoi si les grands-parents le sont déjà, ne sont-ils pas à présent protégés ? Même dans les galeries, on n’y comprend pas grand chose…

Vacciné pour quoi au fait ?

Europe 1 révélait le 30 mars dernier, qu’un retraité de 83 ans vacciné, a déposé un recours devant le Conseil d’Etat pour demander la levée du confinement pour les personnes vaccinées. Le gouvernement s’y oppose et vous savez pourquoi ? Vous êtes bien assis(e) ?

« l’efficacité partielle des vaccins »

« l’efficacité des vaccins est devenue particulièrement contingente du fait de l’apparition des 7 nouveaux variants »

« les personnes vaccinées sont aussi celles qui sont les plus exposées aux formes graves et aux décès en cas d’inefficacité initiale du vaccin ou de réinfection post-vaccinale ou de la virulence d’un variant »

« le vaccin n’empêche pas de transmettre le virus aux tiers. L’impact de la vaccination sur la propagation du virus n’est pas encore connu »

La vidéo du Juste Milieu ci-dessous revient sur cette histoire…

Je ne résiste pas non plus à évoquer le cas du pays le plus avancé en Amérique latine pour la vaccination anti-Covid. Je veux parler du Chili. Et bien sachez qu’une brutale recrudescence des infections a forcé le gouvernement à imposer un nouveau confinement dès ce samedi 27 mars

Ah ben tient, voici le titre d’un article de France 3 Nouvelle Aquitaine sur lequel je viens de tomber à l’instant : « Des résidents vaccinés positifs à la COVID-19 dans un EHPAD de Biscarrosse ». Se vacciner pourquoi au fait ?

Au fait, on parle de l’âge limite pour le vaccin d’AstraZeneca ? En France la limite d’âge est de 55 ans, en Allemagne c’est 60 ans ? Pourquoi ? Qui est-ce qui joue au loto sur notre dos ?

Bon allé je retourne dans la galerie, mais pas avant de partager avec vous ce fil d’actualité pas piqué des myrtilles, intitulé « Covid-19 et vaccins ». C’est par ici, mais je vous prévient, ça n’est pas fait par l’AFP cette fois-ci…

Coup de gueule d’un chirurgien pour finir

Le Dr Eric Loridan, chirurgien s’exprime et ne mâche pas ses mots…

1 réponse

  1. Merci pour cet article qui fait une synthèse du “foutage de gueule” que nous subissons depuis maintenant plus d’un an.
    Toutes ces incohérences du gouvernement et de ces soi-disant experts de la santé issus d’un comité scientifique qui n’a de scientifique que le nom, pourrait porter à rire aux éclats si cela n’était pas si nuisible et n’engendrait pas une destruction (qui va devenir massive) de la santé physique et mentale et de la vie d’une grande part de la population.
    Je reste optimiste et compte sur la réaction et la résistance qui finira bien par submerger toutes ces absurdités qu’on nous fait subir (j’espère de façon pacifique et sans guerre civile) et sur la résilience qui suivra cette “plandémie” 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *