Mais puisqu’on vous dit de porter un masque !!

Et les humains, vous allez enfin le porter votre masque ? Puisqu’on vous le demande, non mais ! En plus il devient peu à peu obligatoire. Même l’OMS vous le conseille alors vous attendez-quoi ? La même instance internationale qui recommandait justement de ne pas porter un masque en mars dernier… En France, en avril à plus de 1000 morts par jour le masque ne servait à rien. Aujourd’hui à moins de 20 décès quotidien il est obligatoire. Mais alors pourquoi maintenant ? Vous y comprenez encore quelque chose ou vous êtes juste des moutons ?

Porter un masque contre le coronavirus (COVID-19)

Jérome Salomon, directeur général de la Santé…

C’était le 4 mars dernier sur BFMTV: “Les masques n’ont aucun intérêt pour le grand public.”

Le Docteur Alain Ducardonnet

Le Docteur Alain Ducardonnet, était l’invité de BFMTV en mars dernier. Il déclare :

“Il y a plusieurs choses. Il y a les personnes malades à qui on met un masque chirurgical pour empêcher les projections. Mais lorsque l’on n’est pas malade ça n’empêche pas les virus qui pourraient rentrer car en fait ça rentre sur les côtés et ce n’est pas étanche. Donc le masque chirurgical ne sert à rien quand on n’est pas malade. Il faudrait utiliser les masques qu’utilisent les professionnels de santé qui sont potentiellement exposés à une charge virale importante mais qui sont extrêmement contraignants et il est hors de question de les utiliser.”

Source : RMC-BFMTV

Le Dr. Jerome Adams recommande de ne pas porter de masque

Dans la vidéo ci-dessous datant du 31 mars 2020, vous entendrez le Dr. Jerome Adams, Administrateur de la santé publique des États-Unis, expliquer sur la chaîne Fox News pourquoi le CDC (Centers for Disease Control and Prevention) et l’OMS, recommandent au grand public de ne pas porter de masques et comment cela pourrait augmenter le risque de virus…

“L’OMS et le CDC disent qu’actuellement ce n’est pas ce qu’ils recommandent“.

Source : Fox News

Le Dr. Anthony Fauci

Le 8 mars 2020, au tout début de la propagation de la COVID-19, le Dr Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des allergies et maladies infectieuses (NIAID) aux USA depuis 1984, répond à une question du Dr Jon LaPook sur le port du masque sur la chaîne CBS News.

“Au jour d’aujourd’hui les gens ne devrait pas porter de masque, il n’y a aucune raison de porter un masque. Quand vous êtes au milieu d’une épidémie, porter un masque peut faire penser qu’on se sent un peu mieux, ça peut même peut-être stopper des gouttelette, mais cela ne prodigue pas la parfaite protection que les gens pensent.”

Source : CBS News

Le Dr Michael Bryan de l’OMS…

Le Dr. Michael Bryan, Directeur exécutif chargé du programme OMS de gestion des situations d’urgence sanitaire, déclarait le 30 mars 2020 lors d’une conférence de presse à Genève :

Nous ne recommandons généralement pas le port de masque en public par des personnes par ailleurs en bonne santé. Il n’y a aucune preuve spécifique à suggérer que le port de masque par la population de masse présente des avantages particuliers, en fait il y a des preuves qui suggèrent le contraire comme dans le cas du mauvais usage du masque…

Source : OMS

Etrange paragraphe de l’OMS…

Dans un document officiel de l’OMS intitulé “Advice on the use of masks in the context of COVID-19” (en français : Conseils sur l’utilisation des masques dans le cadre du COVID-19) en date du 5 juin 2020, il est écrit recommandé de porter un masque pour se protéger, mais un paragraphe étrange apparaît à la page 6 :

“À l’heure actuelle, il n’y a aucune preuve directe (provenant d’études sur le COVID-19 et chez des personnes en bonne santé dans la communauté) sur l’efficacité du port du masque universel chez les personnes en bonne santé dans la communauté pour prévenir l’infection par les virus respiratoires, y compris le COVID-19.”

Source : OMS

Expériences d’une spécialiste en Espagne

Marisa García Alonso est diplômée en pharmacie de l’Université Complutense de Madrid, spécialisé en analyse clinique. Elle dirige une pharmacie à Madrid et un laboratoire d’études analytiques appliquées aux cliniques. Spécialiste en micro-immunothérapie, microbiote intestinal, huiles essentielles, métaux lourds et maladie de Lyme. Elle nous fait part dans la vidéo ci-dessous de ses expériences sur le masque facial…

Suisse : le Professeur Didier Pittet

Le Professeur et infectiologue suisse Didier Pittet, père du gel hydroalcoolique, a pris la tête de la mission d’évaluation de l’exécutif sur la gestion de la crise du coronavirus fin juin 2020. Voici ce qu’il disait sur le port du masque généralisé trois mois plus tôt…

Aux Pays-Bas

Mercredi 29 juillet, le gouvernement néerlandais a déclaré qu’il ne “conseillerait pas au public de porter des masques pour ralentir la propagation du coronavirus”, affirmant que “leur efficacité n’a pas été prouvée.

La décision a été annoncée par la ministre de la santé, Tamara van Ark, après un examen par l’Institut national de la santé (RIVM) du pays. […] “Parce que d’un point de vue médical, l’efficacité des masques n’est pas prouvée, le cabinet a décidé qu’il n’y aura pas d’obligation nationale de porter d’en porter”.

Le gouvernement néerlandais ne conseillera pas au public de porter des masques

Dans les pays scandinaves…

La Suède, la Finlande, la Norvège et le Danemark n’imposent pas à leur population de porter le masque pour limiter la propagation du coronavirus. Ces pays attendent “des preuves” de l’efficacité de cette protection.

Coronarivus : les pays nordiques n'imposent pas le port du masque

D’ailleurs quid du taux de CO2 respiré avec un masque ?

Voici une vidéo intéressante réalisée par Del Bigtree sur sa chaîne YouTube The HighWire. Celle-ci a été bien évidemment censurée et supprimée de la plateforme de partage de vidéos, mais certain(e)s l’ont vite sauvegardé (dont moi)… Vous comprendrez rapidement que porter un masque vous protège peut-être de la COVID, mais pas du CO2 toxique que vous respirez après l’avoir expiré !

Bon à priori même M6 vous l’a (discrètement) dit…

Efficacité ? Le Dr américan Ted Noel, vous montre l’évidence…

Un chirurgien français maintenant…

Masque = faux visage

C’est bien la définition étymologique. La vidéo ci-dessous nous en dit un peu plus…

D’autres sources…

  • Publication : Headaches and the N95 face-mask amongst healthcare providers (2006)
    => “Les prestataires de soins de santé peuvent développer des maux de tête suite à l’utilisation du masque facial N95. Une durée plus courte du port du masque facial peut réduire la fréquence et la gravité de ces maux de tête.”
  • Publication : A cluster randomised trial of cloth masks compared with medical masks in healthcare workers (2015)
    => “Cette étude est la première sur les masques en tissu, et les résultats mettent en garde contre l’utilisation de masques en tissu. C’est une conclusion importante pour informer sur la santé et la sécurité au travail. La rétention d’humidité, la réutilisation des masques en tissu et une mauvaise filtration peuvent entraîner un risque accru d’infection. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour informer sur l’utilisation généralisée des masques en tissu dans le monde. Toutefois, par mesure de précaution, les masques en tissu ne devraient pas être recommandés pour les travailleurs de la santé, en particulier dans les situations à haut risque, et les lignes directrices doivent être mises à jour.”
  • Dr Russell Blaylock, neurochirurgien américain retraité :
    => “Les virus exhalés n’auraient aucune chance de s’échapper si une personne portait un un masque. Le virus se concentrerait et circulerait davantage dans les voies nasales et pourrait éventuellement se rendre au cerveau. Les dangers de porter un masque comprennent une résistance accrue des voies respiratoires, l’accumulation de dioxyde de carbone, l’hypoxie ou un apport insuffisant en oxygène, des maux de tête et même d’autres complications pouvant mettre la vie en danger.
  • Dr Beda Stadler, ancien directeur de l’Institut d’immunologie de l’Université de Berne, biologiste et professeur émérite, écrit dans une tribune le 2 juillet :
    => “Les jeunes et les personnes en bonne santé qui se promènent actuellement avec un masque sur le visage feraient mieux de porter un casque à la place, car le risque de chute de quelque chose sur leur tête est plus grand que celui de contracter un cas grave de Covid-19.”
  • Même les dentistes s’y mettent et disent que “le port du masque fait respirer les gens par le nez, et par la suite, assèche la bouche. Cela se traduit par une diminution de la salie dans la bouche, qui agit pour neutraliser l’acide et prévenir la carie dentaire et les maladies des gencives. Ces maladies peuvent créer des accidents vasculaires cérébraux et un risque accru de crise cardiaque.” Et ça n’est là encore pas moins qui le dit, mais un article du DailyMail.

Image étrange quand même !

Vous avez dû voir trainer cette image sur les réseaux sociaux ou même en faisant une recherche d’images sur internet… La mention sur le coté de la boite est des plus étranges non ?

Masque de protection contre la COVID-19

=> “Ce produit ne fournit aucune protection contre le covid-19 ou d’autres virus ou contaminants.”

Le fameux service de vérification de fake news du journal Le Monde n’a rien trouvé de mieux comme explication à cette image que de dire “Le port du masque vise à limiter la propagation du virus, pas à protéger individuellement leurs porteurs.” Ah bon, parce que si on limite la propagation on ne se protège pas individuellement ? Vous tombez bien bas journalistes du Monde (financés par Bill Gates)…

Oh et puis allé, sur la reconnaissance faciale…

Et oui forcément je vous en parle car le masque permet au moins une chose positive, puisque selon le National Institute of Standards and Technology (NIST), le port du masque pose un problème pour la reconnaissance faciale. Selon cette études, les chercheurs de l’institut ont en effet découvert que les masques faciaux provoquent l’échec des algorithmes de reconnaissance faciale jusqu’à 50% du temps. Mince ça va être difficile alors la surveillance de masque masse…

Et pour l’avis final sur le masque : le gouvernement français…

Le meilleur pour la fin !

Regardez l’invention géniale ci-dessous… Vous pouvez dîner avec vos amis sans même enlever votre masque, ça vous fait envie hein ? Ça va être sympa au resto… Non mais sérieux, on va où là ??

Ah non pardon il y a encore ça…

Je vous mets juste ci-dessous la capture d’écran de l’article du site du journal Midi Libre en date du 11 juin 2020. Les pattes m’en tombent…

Coronavirus : à New York, les autorités recommandent le port du masque pendant l'acte sexuel

Pour se détendre un peu

Vous aimeriez peut-être aussi lire...

3 commentaires

  1. LibreMax dit :

    Au sujet de “l’avis final sur le masque : le gouvernement français”…
    L’obligation du port du masque dans tous les lieux publics clos est une fausse information et montre à quel point on nous prend pour des imbéciles : le décret n° 2020-884 du 17 juillet 2020, modifiant celui du précédent 10 juillet 2020, stipule en réalité que “Le port du masque est obligatoire dans les marchés couverts”.
    C’est écrit noir sur blanc ! Un texte de loi étant toujours très précis, nul ne peut vous imposer cette obligation, sauf si vous allez acheter votre poulet ou vos légumes dans un… marché couvert ! Ce décret est évidemment consultable sur le site du gouvernement lui-même (grand expert en mensonges et manipulations). Très forts, les technocrates qui ont pondu ça…
    Jusqu’à preuve du contraire, ce ne sont pas les mass merdias qui font les lois. Bas les masques !

  2. ANAWEB dit :

    J’aime bien votre argumentaire qui est de dire : ne faites rien, surtout pas de masque, et attendez tranquillement de crever !! Avec vous, au moins, on sait où on va !

    • Siksik dit :

      MON argumentaire ? Il me semble que ne sont cités que des scientifiques, des articles scientifiques et de presse.
      Crever de ? Du virus qui a infecté 0,36% de la population française et présente un taux de mortalité de 0,047% (en France) ?
      Vous avez remarqué d’ailleurs que depuis plusieurs semaines on ne nous décompte plus le nombre de morts chaque jour ? Normal il n’y en a plus. A la place on ne parle plus que du nombre d’infectés qui augmente (toujours selon les officiels) et pourtant tout le monde ou presque a un masque et les règles sont de plus en plus strictes à ce sujet. Plus de masques, plus de règles et plus d’infectés : logique ?! Si vous savez toujours où vous allez avec ça… Rassurez-vous, vous allez bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *